Quelques impressions sur le spectacle

Nous avons eu la chance d’assister au spectacle de la Compagnie Correspondances « Quand le silence se prend une claque ». Voici quelques impressions des élèves :

Il y a un moment, les comédiennes se poussaient (ça me faisait penser à moi et ma sœur). Clara

J’ai bien aimé quand elles se tapaient et se roulaient par terre en dansant. Clément

Ca m’a fait rire quand elles se battaient et quand elles essayaient d’écouter à la porte. Justine R

Et ça donnait l’impression que c’était la vraie vie avec ce côté un peu suspect que les parents ne sont pas là. Kenjy

J’ai adoré le spectacle car les comédiennes ont bien joué. A un moment elles ont dû improviser parce qu’un personnage est tombé à terre. Killian

Quand Marikana jouait du xylophone, c’était trop bien ! Léa

C’était parfois rigolo, il y avait des émotions comme la colère, la peur, la tristesse… Maxence

J’ai aimé car les commédiennes étaient en confiance et sûres d’elles. Suzie

C’était Marion le metteur en scène. Hugo

Le décor était beau avec les portes et l’échelle de Jacob. Le spectacle était agréable.

Quentin

J’ai ressenti de la joie.On ne dirait pas que les comédiennes récitaient leur texte car elles jouaient bien leur rôle. Ophélie

J’ai aussi bien aimé les petites statues en fil de fer car elles étaient magnifiques. Nohann

J’ai bien aimé quand les comédiennes se sont bagarrées parce que c’était marrant. Wyatt

Les portes avaient un système vraiment impressionnant et marrant. Le décor était très bien fait et très joli. Paul

Il y avait plein d’émotions ( joie, colère, peur, surprise, enthousiasme). Justine P

Quand la musique se mettait en route, les comédiennes se mettaient à danser. J’ ai aimé la danse qu’ elles ont faite. Mégane

J’ai beaucoup aimé la pièce de thêatre. Les deux commédiennes jouaient bien, à certains moments, on dirait que c’ est vrai. Léo N

Elles exprimaient des émotions comme la peur, la joie, la tristesse, la colère et l’amour et ça, j’ ai vraiment aimé. Bref c’ était SUPER! Tifaine

Elles dansaient comme des danseuses classiques. Léo C

J’ai aimé car elles étaient dans leur personage. Elle faisaient les folles et elles s’amusaient. Angelo

Théâtre, à Dompierre

L’échauffement de la voix

Pour commencer l’échauffement, on dit des syllabes comme « Ba-be-bi-bo-bu … »

Puis, on doit appeler un camarade et dire « Di-don-di-na-di-ton-du-do-din-do-du-din-don »

On doit sortir la voix pour que nos camarades puissent nous entendre.

(Kenjy et Justine R)

CIMG2446

L’échauffement du corps

On s’est mis en cercle avec Marion, puis nous nous sommes échauffés en étirant les bras, en tournant la tête, en bougeant le bassin …

(Ophélie et Nohann)

CIMG2440CIMG2445

Premières répétitions

Nous avons commencé à travailler sur un texte de Bernard Friot : Il faut que je te dise …

Placés en ligne, nous disons une réplique et nous l’accompagnons d’un geste.

Nous avons aussi découvert un nouveau texte : « J’ai craqué ».

A suivre … !

Première intervention de Marion à Dompierre

Séance 1 de théâtre 

(rédacteur : Léo Néto)

Avec Marion , nous avons fait une ronde pour se dire bonjour. Marion nous a donné des règles : c’est de ne pas juger les autres, de leur faire confiance et de ne pas les corriger.

Puis, dans la ronde, il faut crier le prénom de quelqu’un et prendre sa place.

Nous avons fait le jeu du bûcheron : il fallait marcher dans la salle et quand Marion tape dans ses mains, on s’arrêtait. Elle choisissait une personne pour faire le bûcheron. Elle devait déplacer ceux qui étaient trop prêts pour occuper tout l’espace.

Après, quand Marion tapait une fois dans les mains on s’arrêtait, deux fois on regardait une personne, trois fois on se mettait à quatre pattes, et quatre fois on se mettait en ronde.