Partager des expériences de maisons et de paysages !

Maisons et paysages du 21e siècle : partager son expérience du projet !

Un riche moment  : Vendredi 8 juin 2018 à la Médiathèque intercommunale Antoine St Exupéry de Chaulnes est un grand jour pour les 90 participants aux chemins artistiques « architecture et paysages » : élèves, enseignants, encadrants, éducateurs et résidents du Foyer notre Dame d’Harbonnières, de la classe UlIS du collège Aristide Briant de Chaulnes et des classes CP, CE1, CE2, CM1 de l’Ecole de Dompierre Becquincourt se sont réunis pour partager leurs expériences de projet de maisons et de jardins du 21e siècle au Pays du Santerre Haute Somme.

.

Thérèze Rauwel architecte et Chloé Bonder paysagiste au Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE80) ont proposé de scénographier l’exposition afin de composer et d’offrir un vaste mur d’illustrations présentant les projets à différents stades d’avancement, partager tous les carnets de projet des élèves disponibles sur les tables, les maquettes du projet urbain et celles des projets architecturaux de la classe ULIS, un classeur réunissant toutes les références de maisons et de jardins choisis par les élèves et un classeur présentant le détail des différents ateliers.

Si pour certains adultes, le chemin compte plus que le résultat, pour les apprentis architecte et paysagiste, l’ultime épreuve du jour est la mise en situation d’une présentation publique de son projet, face aux autres élèves dans l’après-midi et face aux parents et aux élus en début de soirée. La qualité des projets est présente dans toutes les intentions et les représentations, souvent adroites parfois malhabiles…

         

L’exposition est installée à la Médiathèque intercommunale Antoine St Exupéry de Chaulnes jusqu’au 16 juin 2018.

Un grand merci aux équipes de la Médiathèque intercommunale et du PETR Coeur des Hauts de France pour leur accueil et leur participation active aux multiples moments de la journée, une autre forme de partage….

Atelier N°4 de notre projet Architecture et paysage.

Lors de cet atelier, nous sommes allés au musée Alfred Danicourt à Péronne.

Au début nous avons regardé une exposition sur les habitats.

Ensuite Chloé, notre paysagiste, nous a donné un questionnaire sur les panneaux/ maquettes des habitats.

On a dû s’aider des panneaux pour répondre au questionnaire.

Les C.M.1 de la classe de M. Choquet, école Mont Saint Quentin, Péronne.

Atelier N°3 de notre projet architecture et paysage.

En fin janvier, l’école du centre de Péronne nous a  à nouveau accueillis pour l’atelier N°3 avec 2 autres classes.

 

Après un rappel des 2 précédents ateliers , nous devions entourer les éléments que nous voulions retrouver dans notre maison parmi une liste.

Ensuite nous devions choisir les membres de notre famille pour y vivre ensemble.

Pour finir nous devions choisir des photos de maisons dans des magasines,  noter toutes les références et commencer à dessiner notre maison.

Les C.M.1 de la classe de M. Choquet, école Mont Saint Quentin, Péronne.

Visite du musée Danicourt

Le projet Architecture se poursuit avec la visite du Musée Danicourt (Péronne), qui accueille une partie de l’exposition « Habiter en Somme » et créée par le CAUE80. Les élèves ont pu voir des maquettes de projets architecturaux réalisés par des architectes et des paysagistes: l’occasion pour eux de s’interroger sur les types d’habitat, les matériaux et la réalisation de maquettes.

 

La deuxième partie de l’exposition est visible dans la galerie du lycée Pierre Mendès France jusqu’au 6 avril.

Poursuite du projet pour les 1LOG: réflexions sur le projet et prise de références

Cette troisième séance a permis aux élèves d’avancer dans leurs projets de maisons idéales: ils ont ainsi réfléchi à la composition de leurs maisons, avec des fonctions individuelles, communautaires ou familiales, partagées ou collectives

 

Puis à partir de la documentation fournie par Thérèse et Chloé, ils ont pu choisir plus précisément l’architecture extérieure et intérieure de leur maison, leurs extérieurs.

 

Voici quelques raisons qui ont guidé leurs choix:

  • le style, la forme de la maison, la végétation, les poutres (Lucas)
  • la luminosité, le bois, le plain pied (Quentin)
  • la taille de la maison (Jim)
  • la véranda, le côté futuriste, la luminosité, la décoration (Iggy)
  • être à l’abri des regards, le calme, la luminosité (Thomas)
  • la présence de l’eau (Paul)
  • l’alliance de la modernité, des briques, les fenêtres et le balcon (Alexandre)

Atelier N°2 de notre projet architecture.

Le lundi 5 décembre 2016 l’école du centre de Péronne nous a  accueillis pour l’atelier N°2 avec 2 autres classes.

Notre  projet consiste à imaginer son habitat sur certains endroits de Péronne.

 

Thérèse, architecte, et Chloé, paysagiste, nous ont expliqué ce qu’on allait faire ensuite.

Nous avons fait une photo de groupe pour connaître le prénom des élèves.

 

Nous devions  placer notre maison (un cube en polystyrène) et notre jardin (avec une feuille verte) sur un plan de Péronne.

Ensuite  nous  avons  utilisé  des  fils  rouges pour  relier  la  maison à la ville.

Et puis à la fin nous avons fait un dessin pour représenter notre maison.

Nous avons aimé cette séance!

Les C.M.1 de la classe de M. Choquet, école Mont Saint Quentin, Péronne.

Le lundi 17 octobre, nous avons eu notre premier atelier avec Thérèse Rauwel, architecte. Nous devions aller dans Péronne avec un plan et des photographies de différents lieux.

Il fallait, tout au long de cette belle matinée, retrouver les endroits pris en photos.

Nous nous sommes déplacés en groupe le long de « la pente ».

Nous étions sur la pente en train d’observer les jardins en faisant un travail de recherche.

Il fallait trouver les lieux correspondants aux photographies.

Nous avons observé « les jardins ».

Nous nous sommes ensuite dirigés vers les remparts.

Devant les remparts, on devait se placer à l’endroit où a été prise la photo.

Nous étions très concentrés !

Ensuite il fallait choisir le lieu où nous allions imaginer notre futur habitat.

Rose, Lisa, Mickael, Marie, Baptiste, Alexandre, Héloïse, Célestin et Sofia ont choisi de placer leur maison dans les remparts.

Léna, Erwan, Yasmine, Elias, Nathan et Elyo ont choisi de placer leur maison dans la presqu’île.

Hugo, Flavien et Clara ont choisi de placer leur maison dans les jardins.

Mathilde, Alyssa et Tifenn ont choisi de placer leur maison sur le plan d’eau.

Nous avons adoré cette matinée, c’était super !

Les C.M.1 de la classe de M. Choquet, école Mont Saint Quentin, Péronne.

 

Les 1LOG se projettent dans leur « futur habitat »

Après une première séance sur le terrain où les élèves ont pu découvrir les lieux identifiés pour le projet, les élèves de1ère logistique ont commencé à réfléchir à leur projet.

 

 

Chacun a pu choisir de se placer sur un territoire pour vivre en maison individuelle ou proposer un habitat collectif : Repérage sur la photographie aérienne et sur les photo prises sur le parcours, placement d’un cube représentant la maison, d’un post-it vert pour le jardin et d’un ruban rose pour l’accès à la maison.

Iggy et Dimitri ont choisi de vivre sur le parking près de l’école du centre pour:

garer la voiture sur le parking

la proximité du Kebab

le sol déjà prêt

la wifi présente au Kebab

 

Dylan et Samba ont choisi de s’installer sur l’étang ou sur l’île pour:

l’eau

l’originalité

la tranquillité

 

Logan et Logan ont préféré la rivière et le pont pour:

le peu de circulation à cet endroit

la proximité du Kebab

l’endroit qui parait sain et propre

la proximité du centre ville et de ces magasins

la possibilité de faire une maison à moitié sur l’eau et à moitié sur pilotis

 

Paul et Thomas ont décidé de s’installer sur l’étang, derrière le rempart car 

c’est une île, ce qui pour eux représente des avantages: calme, tranquillité, relaxation, beauté du paysage, coucher de soleil et de lune, pêche, cuisine des produits pêchés, la possibilité d’avoir un bateau.

 

Jim, Lucas, David et Quentin ont choisi de s’installer au pied des remparts pour :

l’espace

la possibilité de garer sa voiture sur le parking,

la possibilité de construire une grande maison avec une piscine

l’accès à la route

la nature

la proximité avec le Kebab et la fête foraine, ainsi que les établissements scolaires

 

Chloé, Anthony, Cyril et Dylan ont décidé de s’installer sur les remparts pour:

voir l’eau, avoir une belle vue, être à l’abri des inondations, être protégé de la pluie avec les arbres, profiter du calme et de la place pour construire une villa.